L'avis de Gil-Antoine

 

Gil-Antoine, raconte nous un peu ta vie. Ton âge, ta profession, ce que t’aime tout ça.

32 ans, chargé de communication, Paris.
Enfance  dans un internat oratorien
Etudes : un peu de droit et beaucoup de communication
Parfum de glace préféré : lait
Monument de Paris préféré : la grande arche de La Défense
Prochaine destination de vacances : aucune idée, il est trop tôt pour choisir !

 

C’est quoi ton rapport aux livres en général. Tu les choisis comment, t’en fais quoi après…

Sur une belle couverture, une critique positive entendue à la radio ou encore sur des conseils avisés d’amis ou de libraires. Sinon, les livres, je les garde. J’aime l’objet et je ne peux que difficilement m’en séparer.

 

Quel est le premier livre dont tu te souviens ?

Croc blanc

 

Quel est l’auteur dont tu as lu tous les livres ?

J’ai beaucoup lu de Benaquista mais j’aime surtout découvrir de nouveaux auteurs au gré des rencontres…

 

Ton plus mauvais souvenir de livre dont la lecture était obligatoire à l’école ?

La princesse de Cleves

 

Et celui que tu pourrais relire cent fois sans te lasser ?

La part de l’autre

 

Et du coup celui, au contraire, que tu n’as jamais réussi à finir ?

Bain de lune , prix femina 2014

 

Le meilleur livre de vacances ?

Tous les romans de gare

 

Celui que tu aimerais offrir à tes enfants ?

Le petit prince

 

Celui que tu aimerais voir adapter en film ?

Aucun , les adaptations sont souvent des tueuses d’imagination !

 

Un livre dont tu as adoré le pitch et/ou le titre mais qui t’a déçu en le lisant

Le sermon sur la chute de Rome

 

Attention ça devient plus vicieux. Ton livre préféré dont l’histoire se passe à Paris

Dolfi et Marylin ; pas mon préféré mais une vrai réussite !

 

Un classique que tu n’as jamais lu et que tu dis que tu vas lire chaque année mais tu ne le fais jamais ?

Le monde de Sophie

 

Un livre dont tu racontes à tout le monde que tu l’as lu mais ce n’est qu’un énorme mensonge que tu colportes depuis 10 ans ?

A venir

 


Retrouvez toutes les chroniques de Gil-Antoine