Silo - Hugh Howey

 

Gil-Antoine

L'avis de Gil-Antoine

Voilà quelques mois que rien n’avait été posté sur Can I Read It… Je pense que l’on est tous pareils : on a beaucoup de projets, on priorise, on hiérarchise, on organise et … la rédaction de chroniques est passée à la trappe ! Cela ne m’a pas empêché de lire ces derniers mois.

J’en étais resté à « Au secret surnaturel de sa majesté » : dans cette même veine de sciences-fiction j’ai choisi de lire le livre phénomène de Hugh Howey déjà chronique par Bellus : Silo. Il parti que c’est bien…

Comme précisé par Bellus, on est dans un gigantesque huis-clos post-apocalyptique (dans silo enterré d’environ 150 étages de profondeur) où tout est structuré et organisé de manière quasi militaire (du rationnement de la nourriture à l’orchestration des conceptions d’enfants…). L’écriture est fluide et précise, nous sommes littéralement aspiré par l’histoire de Juliette, de Lukas, des gars du DIT et ceux des Machines…

Bellus parlait de Barjavel, j’ai ai plus vu un mélange entre « 1984 » de Georges Orwell et le film « Bienvenue à Gattaca » avec Ethan Hawke, Uma thurman et Jude Law.

Ce livre fut un tel succès qu’un préquel a été écrit dans la foulé ainsi qu’une suite : Silo Origines suivi de Silo Générations… Pas d’hésitations on court en librairie !

 


Bellus

L'avis de Bellus

Je lis en général peu de livre de sciences-fiction. C’est vrai que c’est pas trop mon genre.

Mais de temps en temps, j’aime bien me lancer dans des romans de ce type tant qu’on tombe pas dans l’heroic fantasy à la Tolkien.

Là, le descriptif de la 4ème de couverture fait presque envie et le visuel d’illustration du bouquin est assez joli. Je suis quasiment certain que ça va faire le job.

Dans un monde post-apocalyptique, quelques milliers de personnes vivent enfermés dans un silo où règne la terreur. La loi est dictée par une poignée d’individus qui n’hésite pas à prendre de lourdes sanctions contre leur congénères estimés « gênants ». Pour le bien de la communauté ? Pas si sûr.

Dans ce huis-clos étouffant, Hugh Howey fait émerger de nombreuses individualités fortes, pleines de caractères, de rêves et de valeurs.

Et on est pris d’une énorme bouffée d’humanité par la transmission de valeurs simples telles que l’entraide, l’amour, la confiance.

Ce livre devient un véritable « page turner », j’ai une furieuse envie de lire les 2 tomes suivants.

Et en lisant ce livre, j’ai pensé au livre de Barjavel : « Une rose au paradis », l’histoire est pas tout à fait la même mais j’ai trouvé quelques ressemblances.

 


 

Quelques infos en plus

Type : Roman
Éditeur : Le Livre de Poche
Parution : 01/2016
Nombre de pages : 744 pages
Prix : 8,60 euros